Sommaire

Nouveau kit anti-gaspi : 5 habitudes faciles à garder !

COMMENT VIVRE ZÉRO-DÉCHET ?

Rédigé par Isaure le 16/04/2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
vivre-zéro-déchet-plateau-cuillière

Ils sont partout et il y en a toujours trop… Les déchets nous entourent, et sont un véritable fléau pour notre planète. 

Derrière l’emballage pourtant inoffensif à nos yeux, se cache très souvent une matière première non renouvelable, transportée et transformée, puis sa collecte une fois jetée et son recyclage, ou bien son incinération. Chacune à leur tour, les différentes étapes de la vie de l’emballage génèrent elles-mêmes des déchets et sont gourmandes en énergie.

Bien qu’ils représentent 30% du poids et 50% du volume de nos déchets, les emballages ne sont pas les seules ordures qu’il est possible de réduire. Un mode de consommation plus responsable et plus respectueux de l’environnement permettra de réduire durablement les déchets domestiques.

Bien plus qu’un ( grand ) geste pour la planète, vivre zéro-déchet présente aussi des bénéfices pour la santé et pour le porte-monnaie.

Aujourd’hui, Save Eat a décidé de t’aider à passer de 350 kg d’ordures ménagères à presque 0 kg, afin de tendre à vivre zéro-déchet.

 

#1 Faire ses courses zéro-déchet

1. Eviter les emballages

Notre premier conseil pour vivre zéro-déchet est d’éviter au maximum les emballages. 

Ainsi, opte toujours pour les produits en vrac plutôt que pour ceux prêts à manger, découpés et trop emballés.

 

Ces clémentines déjà épluchées (mais emballées dans une boîte en plastique) qui te font de l’oeil… cela te prendra quelques secondes de les éplucher et c’est la planète qui t’en remerciera !

 

Le raisonnement est le même pour une bonne salade ; il est préférable d’en choisir une en vrac plutôt qu’une salade en sachet. En plus, la salade ne sera que meilleure et se conservera plus longtemps ! 

 

Légère nuance concernant les produits Bio : en grande surface, leur emballage est souvent utilisé afin d’éviter les contaminations par les autres produits “non biologiques” et pouvoir certifier le respect des normes imposées.

 

Cette vigilance à l’égard des emballages s’étend bien plus largement qu’aux fruits et légumes. Vivre zéro-déchet c’est aussi vérifie que les biscuits que tu as choisi ne sont pas sur-emballés, dans des petits “sachets fraîcheur”.

 

Méfis-toi également des produits multimédia, et de bricolage. La quantité de plastique utilisée pour n’emballer que quelques vis ou une simple carte mémoire est parfois impressionnante. 

Idem au sujet des colis, tente de sélectionner les marques qui emballent les produits de la façon la plus raisonnable possible. Certains groupes arrivent en effet à réduire considérablement la quantité d’emballage grâce aux nouvelles technologies pour eux aussi vivre zéro-déchet dans leur entreprise. 

2. Apporter ses contenants

Vivre zéro-déchet passe aussi par le transport de tes emplettes : fini le sac en plastique jetable, opte pour un chariot à roulette hyper tendance !

Tu peux même y glisser des petits sacs en tissu ou en kraft pour les légumes, un sac à pain et un plat en verre avec couvercle pour la boucherie, la poissonnerie et le fromager, et une boîte à oeufs. 

 

Si tu trouves le chariot trop encombrant, Save Eat a plus d’un tour dans son sac pour te trouver des solutions : utilise un petit filet ultra pratique ou un tote bag en coton ( tu sais, tu en as plein chez toi dont tu ne te sers pas ) que tu pourras glisser dans ton sac à main pour le dégainer à tout moment ! 

Enfin, si tu es un adepte de viennoiseries, n’oublie pas d’emporter une serviette en tissus afin de pouvoir récupérer ton pain au chocolat, sans avoir à utiliser de serviette jetable. (Et oui, on peut être gourmand et vivre zéro-déchet !)

Le petit + ?

Opter pour les produits locaux des producteurs et des marchés. Fraîcheur garantie !

Le coup de coeur Save Eat ?

Choisir les magasins spécialisés qui disposent de grands rayons vrac quand c’est possible. Tu pourras d’ailleurs réutiliser tes pots de confiture, moutarde ou sauce tomate en verre pour en faire des contenants et les décorer au gré de tes envies.

#2 Une cuisine zéro-déchet.

Une fois le chariot arrivé dans la cuisine, il est temps de faire un pas de plus pour vivre zéro-déchet.

1. Dire non au jetable.

La première résolution zéro-déchet de la cuisine : STOP AU JETABLE !

 

Comment faire pour le mojito du samedi soir me diras-tu ? Parce que vivre zéro-déchet ne rime pas avec, stop aux apéro, une paille lavable ajoutera une touche stylée à ton cocktail. En inox, bambou, verre ou même en pâte, il y en a pour tous les goûts. Attention par contre à vérifier sa provenance, histoire d’éviter que la paille ne fasse le tour du monde.

De jolies serviettes de table en tissus permettront d’habiller la table, et de réduire tes déchets par la même occasion.

 

Un petit accident et tu as besoin d’essuyer ? Bye bye les essuis-tout jetables, et hello l’essuis-tout lavable ! Avec ses beaux coloris, tu peux même tenter de le coudre toi-même ! Les bons vieux torchons en tissu deviendront eux-aussi tes alliés insoupçonnés pour vivre zéro-déchet !

Libéré, délivré … Fini la corvée du pack d’eau ! Ré-utilise la belle carafe qui traîne au fond de ton placard !  En France, l’eau est potable sur tout le territoire, alors autant en profiter. En plus, il existe des solutions de filtrage à domicile de ton eau, pour une eau avec moins d’odeurs, de calcaire ou de chlore. Pourquoi ne pas tester le charbon actif ?

Une randonnée improvisée ? Lâche-donc cette petite bouteille d’eau en plastique… choisis plutôt une gourde super mignonne que tu pourras réutiliser à chacunes de tes escapades.

2. Opter pour des matériaux durables.

Vivre zéro-déchet passe aussi par le choix des matériaux. A choisir entre une spatule en bois ou en plastique, préfère celle en bois. Des outils de cuisine dans des matériaux plus solides te permettront de les garder plus longtemps en super état. Cependant, pas question de jeter les ustensiles que tu possèdes déjà. Ces conseils s’appliqueront lorsqu’il faudra les remplacer ou que tu choisiras de nouveaux accessoires. Attention cependant à rester vigilant à l’égard des règles d’hygiène concernant les matériaux comme le bois afin d’éviter tout risque de contamination. Il est important de bien nettoyer les outils avec le produit adéquat après chaque utilisation.

3.Utiliser du film alimentaire réutilisable.

Composé de tissus en coton et de cire d’abeille, le film alimentaire en tissus est une astuce incontournable pour vivre zéro-déchet et au naturel naturelle ! Tu peux d’ailleurs facilement le fabriquer toi-même avec une chute de tissus.

Plus solide que du film alimentaire classique, le film alimentaire réutilisable te permettra de recouvrir tes plats afin de les conserver au frigo, d’envelopper les encas que tu emportes partout avec toi ou d’emballer les morceaux de fromage.

Entre chaque utilisation, il suffit de le laver avec de l’eau savonneuse froide, et de l’essuyer avec un torchon propre. Les films ne doivent pas être mis en contact avec la chaleur pour conserver leurs propriétés. 

 

Il existe aussi des charlottes en tissu enduit pour couvrir les plats et les saladiers.

4.Cuisiner fait-maison pour vivre zéro-déchet.

Quoi de mieux que le fait-maison pour une cuisine sans déchet ? 

 

Faire son pain, ses yaourts, ses coquillettes, ou bien sa pâte à tarte maison te permettra de faire de belles économies de déchets, en plus de te régaler !

Recette de pâtes fraîches faite-maison

Télécharge vite Save Eat pour cuisiner zéro-déchet

Télécharge vite Save Eat pour cuisiner zéro-déchet

Vivre-zéro-déchet-pate-fraiche

Ingrédients pour 6 gourmands

  • 400 g de farine
  • 4 oeufs 
  • 2 cuillères à café d’huile
  • 1 pincée de sel
  • Eau si besoin 

Préparation

  1. Verser la farine dans un grand saladier. Former un puits.
  2. Casser les oeufs dans le puits. Ajouter l’huile et le sel.
  3.  Mélanger énergiquement jusqu’à formation d’une boule. Rajouter de l’eau si nécessaire.
  4. Envelopper la boule dans un film de conservation réutilisable. Laisser reposer 30 min sur le plan de travail.
  5. Etaler la pâte à l’aide d’un rouleau
  6. Plier la pate en 2. Etaler une deuxième fois jusqu’à obtenir une pâte d’environ 1mm d’épaisseur.
  7. A l’aide d’un coûteau, former des bandes larges.
  8. Diviser les bandes larges en petites bandes d’envrion 1cm de largeur.
  9. Déposer les pâtes sur un torchon recouvert de farine. 
  10. Faire cuire dans de l’eau bouillante pendant 3 à 5 min
Tu as aimé la recette ?
4.5/5

5. Cuisiner anti-gaspi.

Chez Save Eat, c’est notre moment préféré de l’article pour vivre zéro-déchet ! 

 

Et oui, “vivre zéro-déchet” rime bien évidemment avec “cuisiner anti-gaspi”. 

Et ça, on A-D-O-R-E !

La base de la cuisine anti-gaspi est de valoriser au maximum chaque aliment. Votre nourriture a bien plus à vous offrir que ce que vous ne l’imaginez.

Tout commence par un chariot bien organisé à partir de menus et de l’outil liste de courses de l’app, pour n’acheter que ce dont tu auras besoin. Ensuite, quelques astuces sont à appliquer afin de conserver au mieux chacune des denrées dans ta cuisine. 

 

Enfin, il ne te reste qu’à cuisiner des recettes anti-gaspi avec ton ami Save Eat, l’application gratuite pour petits et grands chefs ! Tu pourras y trouver plein de supers recettes pour cuisiner tes restes, ou tes épluchures tout en te régalant. 

 

Cocktail au sirop de reste de fruits rouge ou d’épluchures, ça te dit ? On a testé pour toi, c’est délicieux

 

Recette de sirop aux restes de fruits rouges ( ou épluchures )

Préparation

  1. Dans une casserole, déposer les fruits rouges ( ou n’importe quel autre fruit ou reste de fruit )
  2. Ajouter l’eau de manière à recouvrir de la hauteur des fruits (adapter les quantités si besoin) et ajouter le même poids d’eau en sucre.
  3. Porter à ébullition le mélange puis laisser cuire à feux doux pendant 20 minutes environ, jusqu’à obtenir un mélange sirupeux. 

  4. Filtrer le mélange à l’aide d’un chinois afin d’en obtenir le sirop
  5. A déguster en cocktail, ou simplement avec de l’eau, des glaçons (et une paille en bambou)

#3 Des produits d'entretien zéro-déchet.

Côté entretien, c’est le moment de faire un grand ménage de printemps dans ton placard ! Quelques produits seulement, permettront de nettoyer ta maison plus sainement et efficacement et ainsi vivre zéro-déchet.

1. Quelles utilisations pour le vinaigre blanc ?

Vivre-zéro-déchet-spray-Save-Eat

Une simple bouteille de vinaigre blanc est un véritable indispensable pour le nettoyage zéro-déchet de la maison. Bien connu pour ses propriétés anti-calcaire, le vinaigre blanc rendra vos robinets, éviers, lavabos, douches et fers à repasser impeccables. Il pourra aussi être utilisé afin de laver les vitres ou adoucir le linge

Inquiet face à l’odeur désagréable du vinaigre ? On te l’accorde le vinaigre n’est pas des produits qui sentent le meilleur, mais son odeur disparaîtra très rapidement après le nettoyage, c’est promis !

L'astuce Save Eat ?

Ajouter des épluchures d’agrumes dans son spray de vinaigre blanc pour obtenir un produit parfumé. On te conseille d’ailleurs de réutiliser ou de t’équiper d’un spray bien nettoyé à l’alcool que tu pourras remplir et réutiliser. 

2. Quelles utilisations pour l'alcool ménager ?

Si le vinaigre blanc a des propriétés désincrustantes, il faudra préférer l’alcool ménager à 90°pour désinfecter vos surfaces. Ce dernier peut d’ailleurs être utilisé sur de nombreuses surfaces afin de faire briller les sols, miroirs, plastiques, et même vos bijoux. Il est même efficace pour dépoussiérer les stores et vinyles.

3. Quid du bicarbonate de soude ?

Le bicarbonate de soude ( ou bicarbonate de sodium ) est lui-aussi un allié de taille pour vivre zéro-déchet.

  • Sous forme de poudre, il a une action détachante et anti-fongique pour le linge. Tu peux en verser directement dans le réservoir d’adoucissant de ta machine. En plus, il rendra ton linge plus blanc !

  • Sous forme de pâte, en le mélangeant avec de l’eau, tu pourras l’utiliser pour nettoyer ton four, ta plaque de cuisson, ou encore ton réfrigérateur.

Mais les pouvoirs du  bicarbonate de soude ne s’arrêtent pas là, il a aussi des vertues désodorisantes. Tu peux par exemple en verser un peu dans tes vieilles baskets, au fond de ta poubelle ou dans ton frigo afin de te débarrasser des vilaines odeurs.

 

Le bicarbonate de soude ne doit pas être mis au contact de joints en caoutchouc, surfaces en aluminium, ainsi que la laine et la soie. Ses propriétés abrasives, bien que douces, risqueraient de les endommager.

4. Savon de Marseille ou savon Noir ?

Vivre-zéro-déchet-savon-marseille

Savon de Marseille

Le véritable savon de Marseille est caractérisé par 3 critères

 

  • composition : uniquement huile végétales (autre que la palme), et sans colorant, parfum, ni adjuvant.

  • procédé de fabrication : en 5 étapes successives, au chaudron traditionnel.

  • origine de fabrication : région marseillaise. 

 

Ce produit authentique est une alternative intéressante, autant pour les produits ménagers que hygiéniques. Nettoyant efficace, il sera parfait dans tes lessives maison, ou en tant que détachant. 

Hypoallergénique, il est adapté aux peaux les plus sensibles et peut aussi bien être utilisé pour le lavage des main, la toilette et même comme mousse à raser.

Savon noir

Quant au savon noir, il peut lui aussi être utilisé pour ses propriétés cosmétiques et nettoyantes. Il constitue un produit de choix pour le nettoyage des sols et toutes les surfaces. Simplement dilué dans de l’eau, il fera des merveilles ! Excellent détachant et dégraissant, il est un ingrédient parfait pour tes lessives faites-maison.

Pour vivre zéro-déchet, lance-toi dès maintenant dans la fabrication de nettoyant multi-usage ou de lessive maison à partir de ces ingrédients !

Attention : Manipuler des produits chimiques nécessite de prendre des précautions. Certains mélanges peuvent présenter des danger et sont à proscrire :  

  • eau de Javel + vinaigre blanc dégage des  vapeurs toxiques pour les poumons.

  • bicarbonate de soude + vinaigre blanc provoque de l’effervescence (ce mélange est en revanche très efficace pour déboucher des tuyaux bouchés : évier, douche…).


Il est indispensable d’étiqueter vos produits ou utiliser une étiqueteuse (type DYMO), en mentionnant les produits utilisés, leurs proportions ainsi que la date de fabrication. Attention, ces produits ménagers, même s’ils sont moins agressifs, comportent des risques, et peuvent être toxiques. Ils doivent toujours être placés et fabriqués hors de la vue des enfants.

5. Une ventouse pour déboucher la douche.

Voici l’outil incongru pour vivre zéro-déchet … La ventouse est idéale pour déboucher les lavabos, toilettes et douches, résultat au rendez-vous et effet zéro- déchet garanti ! Si cette solution n’est pas suffisante, il est préférable de démonter son siphon au lieu d’utiliser des détergents agressifs et polluants.

6. Fabriquer un tawashi.

Fini les éponges jetables, place au tawashi lavable ! Cette éponge zéro-déchet est la parfaite alternative pour récurer et faire la vaisselle. Tu peux même le fabriquer toi-même à l’aide un vieux t-shirt, quelques clous, et d’une planche en bois, pour encore plus de zéro-déchet. Cette nouvelle option est à la fois économique, écologique et élégante avec ses jolies couleurs !

7. Utiliser des lingettes microfibre.

Pour nettoyer les surfaces et les vitres, tu peux remplacer les lingettes jetables par les lingettes microfibres. Constituées de polyamide et polyester qui leur permettent respectivement d’être absorbantes et d’attirer les poussières, elles sont lavables un grand nombre de fois et peuvent être utilisées à sec pour les surfaces sèches et avec de l’eau sur les surfaces humides.

#4 Une salle de bain zéro-déchet.

Côté salle de bain, il y a du pain sur la planche ! En effet, les salles de bains, elles aussi sont remplies de produits jetables, qu’on l’on peut remplacer par des produits plus durables pour atteindre l’objectif de vivre zéro-déchet. 

1. Produits d'hygiène et cosmétiques en version solide.

vivre-zéro-déchet-savon

Rarement réutilisables, les bouteilles de shampoing, savons et soins encombrent nos salles de bains et nos poubelles.

 

Passer aux produits solides se présente donc comme une alternative permettant de réduire aussi bien la quantité d’emballage que d’eau. En effet, les produits liquides en bouteille sont composés d’une grande quantité d’eau. Le produit “actif” est en fait dilué dans la bouteille pour le rendre plus liquide. 

 

En plus d’être une solution pour vivre zéro-déchet, le cosmétique solide s’avère idéal pour voyager. Plus de stress quant à la taille des flacons, tu peux emporter autant de produits que tu le souhaites. En revanche, il faut  rester tout aussi vigilant à la composition des produits solides. Produit solide ne rime pas forcément avec produit de qualité, même s’il en existe en effet de très bonne qualité.

Le coup de coeur de Save Eat ?

Un produit solide s’avère durer bien plus longtemps qu’un produit en bouteille. Encore une fois, vivre zéro-déchet rime avec moins dépenser !

Si tu n’es pas encore convaincu par la solution du savon solide, tu peux commencer par t’offrir un beau distributeur de savon que tu pourras remplir grâce à des recharges de savon liquide. 

2. Lingettes réutilisables.

Concernant les disques de coton jetables, on te propose de passer aux lingettes lavables. En plus d’être super douces pour un pure moment cocooning, elles te permettront là encore de soulager ta poubelle et ton porte-monnaie. Tu peux en trouver à acheter ou décider de les coudre, pour un effet zéro-déchet garanti !

3. Brosse à dents zéro-déchet.

Une fois que ton tendre minois est nettoyé grâce à ta jolie lingette lavable, il est temps de se laver les dents. Se laver les dents oui, mais pas avec une brosse à dent en plastique !

Cette fois-ci, on te propose une brosse à dents à tête interchangeable, grâce à laquelle tu gardes le manche et tu ne jettes que la tête. Pratique n’est-ce pas ? 

 

Encore une fois, si cette idée ne te convient pas, tu peux aussi opter pour les brosses à dents en bambou, évitant d’avoir recours au plastique.

 

Il existe aussi des alternatives solides au dentifrice, pour une haleine garantie zéro-déchet !

4. Epilation zéro-déchet.

Attaquons-nous maintenant au sensible sujet qu’est celui de l’épilation.

A propos du rasoir jetable, son sort est irrévocable….il doit quitter la salle de bain.  Mais ne t’inquiète pas, on a de chouettes alternatives à te proposer. 

  • Si tu es adepte du rasoir, on te propose d’investir ( on l’avoue, c’est un budget important ) dans un rasoir dit de “sûreté”, ou tout simplement un manche à rasoir à lames interchangeables.
  • Si ton truc à toi c’est plutôt l’épilation, l’épilateur électrique ou la cire faite maison, avec bandes réutilisables semblent être les meilleures options pour vivre zéro-déchet.
 

5. Soins

Pour ce qui est des crèmes, et des soins, notre conseil est d’identifier clairement les produits qui te font du bien (et que du bien). En effet, plutôt que de  multiplier les pots ou tubes de produits on te propose de sélectionner seulement quelques produits aussi bons pour toi qu’indispensables.

 

L’autre alternative est de se lancer dans la fabrication de tes propres cosmétiques. Cette solution te permettra de maîtriser totalement la composition de tes produits. Il existe de nombreuses recettes de déodorants, crèmes hydratantes ou laits démaquillants qui t’expliqueront en détail les étapes à suivre. Cependant, il faudra rester attentif aux normes d’hygiène, pour ne prendre aucun danger.

Pense notamment à stériliser les bocaux dans lesquels tu incorpores tes préparations, et de tester tes réalisations sur une petite partie de ta peau. Reste aussi prudent quant à la conservation des produits et sur l’utilisation des huiles essentielles

#5 Une chambre zéro-déchet

1. Le dressing

Dans la chambre, commençons par les choses qui fâchent…le dressing. 

Il est temps de faire du tri dans ton armoire ! 

Identifie les vêtements que tu es susceptible de porter, ou pas.

Pour les heureux élus sélectionnés, félicitations, ils ont gagné le droit de repartir sur le cintre.

 

Pour les autres…une nouvelle vie commence !

Les vêtements trop usés peuvent-être utilisés pour fabriquer des chiffons ou tawashi ou alors être déposés dans des conteners de recyclage disponibles dans certaines villes et certaines boutiques. 

 

Concernant les pièces en bon état, tu peux les déposer dans des dépôts-ventes, les donner à des associations ou encore les vendre sur des applications de seconde main.

A propos de seconde main… Ce mode de consommation est une véritable aubaine pour ton armoire ! 

En effet, l’industrie textile est la deuxième industrie la plus polluante du monde.

Choisir d’acheter des vêtements en friperie s’avère ainsi être une bonne option pour minimiser ses déchets. Tu trouveras beaucoup de pépites en dépot-vente mais aussi sur des plateformes en ligne de vente de vêtement d’occasion. En plus, le vintage n’a jamais été aussi à la mode !

Acheter une robe pour ne la porter qu’à une seule occasion, ça fait mal au coeur au porte monnaie et à la planète. Pour pallier à ce problème, tu peux décider de louer ou de mettre en location tes plus belles tenues. Encore une fois, c’est la planète et ton compte en banque qui s’allient pour te dire merci !

Enfin, lors de tes virées shopping, favorise dans la mesure du possible les marques qui proposent des vêtements durables et de qualité, composées de matières premières renouvelables

2. Mobilier et décoration

vivre-zéro-déchet-coffre-save-eat

Pour ce qui est des meubles et de la décoration, notre meilleur conseil pour vivre zéro-déchet sera la récupération.

 

Un peu de lessive, de ponçage et une touche de peinture et cette table qui traine dans ta cave sera méconnaissable ! Si tu ne trouves vraiment rien à rénover ou à récupérer, n’hésite pas à te promener dans les brocantes et vides-greniers, tu pourrais y trouver la perle rare. Il existe aussi de nombreux sites de brocante en ligne.

 

Et si tu préfères, tu peux aussi fabriquer toi-même ta décoration et tes meubles avec des matériaux réutilisés et durables. Si tu as la chance de vivre près de la mer, le bois flotté te permettra de réaliser de belles lampes ou tables basses ! Si tu n’es pas bricoleur, tu peux trouver des cours de bricolage près de chez toi ou de nombreux tutoriels en ligne pour te perfectionner.

Sois inventif ! Pas de canapé ou de sommier ? Pourquoi ne pas réutiliser des palettes de manutention ? Tu en as marre de ta table de chevet ? Remplace-la par un vieille caisse de vin en bois et repeins l’ancienne pour la chambre des enfants.

3. Multimédia

vivre-zéro-déchet-multimédia-save-eat

Pour ce qui est de l’ordinateur, la tablette ou le smartphone, on te propose de choisir du matériel reconditionné ou d’occasion pour les remplacer lorsqu’ils ne fonctionnent plus. 

Par contre, pas question de changer de modèle comme de chemise !

Si tes appareils présentent des petits dysfonctionnements, essaye au maximum de réparer ou faire réparer ce qui ne fonctionne plus. Ce dernier conseil s’applique bien évidemment à tous les produits réparables, comme l’électroménager notamment.

#6 Une chambre d'enfant zéro-déchet.

Pour les vêtements et la décoration des petits, tu peux appliquer les mêmes conseils que ceux cités juste au-dessus. Seconde-main, récupération, DIY, rénovation sont de mise !

 

Parlons maintenant spécifiquement des enfants. Comment s’amuser tout en étant zéro-déchet ? 

 

Plutôt que des jouets en plastique, fragiles et fabriqués à l’autre bout du monde, on préfère les jouets en matériaux durables, tels que le bois, liège, plastique végétal ou tissu, et fabriqués prêt de chez nous, pour une empreinte écologique minimale. Ici encore, il faut essayer de favoriser la qualité à la quantité.

vivre-zéro-déchet-jouets-save-eat

Et si vos enfants se lassent rapidement de leurs jouets, il existe des solutions de location de jouets, qui permettent ainsi de renouveler régulièrement les activités. De même, certaines associations proposent des jouets remis à neuf. Enfin, les jeux d’occasion sont souvent une belle occasion d’allier économie et zéro-déchet.

 

Marre de lire tous les soirs la même histoire ? Pourquoi ne pas régulièrement passer à la bibliothèque pour emprunter de nouveaux livres ?

 

Plutôt que d’offrir de nouveaux jouets, offrir de quoi faire des activités manuelles ou en plein air est une super initiative, et un cadeau qu’il n’est pas prêt d’oublier. Un après-midi d’accrobranche, une balade en poney…autant de moyens de se rapprocher de la nature !

 

Tu as quand même craqué pour un jeu de pêche à la ligne en liège, et tu ne veux pas l’emballer dans du papier cadeau ? Pas de panique, réutilise une chute de tissu, une carte routière, du papier kraft, ou du papier journal pour un joli paquet  zéro déchet !

#7 Zéro déchet au travail.

Nous voilà arrivés au bureau. Ici encore, nous avons quelques conseils à te proposer pour mener une vie zéro-déchet.

Commençons par le café du matin. Au lieu de jeter des gobelets à chaque pause, apporte plutôt ton mug ou ton verre préféré. Tu pourras le laver et le réutiliser tous les jours. Ca fait beaucoup de gobelets économisés !

 

Ca y est, c’est l’heure de déjeuner, fini les sandwich préparés ( et emballés ), prépare de délicieuses lunch box à partir de nos recettes Save Eat. Tes repas n’en seront que plus sains et moins gourmands en déchets.

Si tu as la chance d’avoir un restaurant d’entreprise, refuse les serviettes en papier ! Tu peux même glisser ta serviette en tissu dans ta poche si tu as peur des petits accidents. 

 

Il est temps de retourner travailler. Premier réflexe, un coup d’oeil sur les mails. N’oublie pas de les trier régulièrement,  pour ne pas encombrer le data center inutilement, mais aussi pour te protéger contre les éléments indésirables

 

Utilise l’imprimante avec parcimonie, et optimise les mises en pages afin d’utiliser le moins de papier possible. Tu peux d’ailleurs le choisir recyclé ou issu de forêts durablement gérées et trier tes feuilles ou enveloppes pour en faire du brouillon

Fin de journée, prends le temps de vider le cache du navigateur, les historiques de navigation et les cookies avant de partir.

A toi désormais de mettre en place ces quelques astuces, pour apprendre à vivre zéro-déchet ! On espère que cette nouvelle étape sera couronnée de succès, en compagnie de Save Eat !

Allez, on se dit à très v(eat), chez Save Eat !

Isaure a suivi une formation d’ingénieur en Alimentation & Santé et s’est spécialisée en création de produits alimentaires innovants avant de s’ouvrir davantage à l’innovation, domaine essentiel à ses yeux surtout dans un monde où les challenges environnementaux et économiques ne font que grandir.

Reçois ton ebook de recettes antigaspi gratuitement !

* Champs obligatoires

Vos données font l’objet d’un traitement automatisé nous permettant de promouvoir nos actions et de vous envoyer uniquement les informations dont vous avez besoin. Elles sont conservées pour une durée maximales de 3 ans à compter du dernier contact émanant de votre part ou de votre désinscription. Conformément à la loi Informatique, Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et de portabilité de vos données que vous pouvez exercer en vous adressant à hello@saveeat.co. 

© 2020 Save Eat

Fait avec 🖤 en France

Noter la recette
recipe image
Nom de la recette
Recette de pâtes fraîches maison
Auteur
Publié le
Temps de préparation
Temps de cuisson
Temps total
Télécharge vite Save Eat pour encore plus d'inspiration et
de recettes anti-gaspi !