Un label anti-gaspi pour valoriser les enseignes engagées

Rédigé par Claire le 28/04/2021

le label anti-gaspi bientôt en grande distribution

10 millions de tonnes, c’est la quantité de gaspillage alimentaire générée chaque année en France. Il représente à lui tout seul une perte d’environ 15 milliards d’euros en France par an et contribue jour après jour à l’épuisement des ressources naturelles telles que l’eau. Il constitue donc un triple enjeu : environnemental, économique et social. Heureusement, la société actuelle a pris conscience de ce fléau et chacun, à son échelle, cherche à réduire ce gaspillage alimentaire. Ces dernières années, la France a, peu à peu, mis en place de nombreuses mesures afin d’inciter à une réduction du gaspillage à différents niveaux de la chaîne alimentaire : la production, distribution et la restauration. Pour aller plus loin, c’est un label national qui récemment a vu le jour : le label anti-gaspi, qui a pour but d’inciter la grande distribution à réduire encore davantage le gaspillage alimentaire.

Qu'est-ce que ce label anti-gaspi ?

Suite au pacte national anti-gaspi de 2013, la loi n°2020-105 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire a été adoptée. Cette loi renforce les dispositions précédemment introduites dans le pacte avec :

  • une interdiction de destructions des invendus et une obligation de dons alimentaires pour les grossistes
  • une accentuation des sanctions si destruction de produits alimentaires encore consommables
  • une précision sur la consommabilité du produit une fois périmé 
  • une gestion de stock plus précise afin de réduire le gaspillage
  • la création du label “anti-gaspillage alimentaire” 

Par la suite, fin d’année 2020, il a été décidé d’aller encore plus loin et de créer un label anti-gaspi. Ce label vise à réduire de 50% le gaspillage alimentaire d’ici 2025 en grande distribution et en restauration collective par rapport aux chiffres de 2015.

L'obtention du label anti-gaspi : un nouveau moyen pour les points de vente de se démarquer de la concurrence

La mise en place du label anti-gaspi vise à valoriser les enseignes de la grande distribution instaurant des initiatives pour limiter le gaspillage alimentaire. Ce label sera attribué à certaines enseignes qui seront ainsi labellisées “anti-gaspillage alimentaire”.  L’attribution de celui-ci se fera suivant un référentiel qui est encore en cours d’élaboration. 

Ce qui est sûr, c’est que ce label leur permettra de se démarquer de la concurrence et de promouvoir leurs engagements auprès d’une clientèle à l’affût d’initiatives RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). En effet, selon une étude faite par le groupe Auchan, les trois quarts des français estiment que seule la certification d’une marque par un label permettrait à celle-ci d’être considérée comme responsable  ().

Le label anti-gaspi : un nouveau moyen pour les enseignes de répondre aux attentes des consommateurs

Des consommateurs de plus en plus engagés

Nombreux sont les consommateurs à la recherche d’une consommation plus respectueuse de l’environnement. Cette tendance a été accentuée par la crise sanitaire du Covid-19. Ainsi on relève que plus de 90% des consommateurs français essaient de tendre vers une consommation plus responsable et souhaitent s’inscrire dans une démarche RSE. C’est d’ailleurs ce que les indicateurs RSE exposent depuis 2020 concernant les aspirations des français : réduction des déchets, hausse de la consommation de produits bio,  réduction de son impact environnemental. 

C’est pourquoi, de nombreuses enseignes tentent de répondre à ces nouvelles tendances. 

Des enseignes de grande distribution de plus en plus engagées

De multiples innovations en rapport avec le développement durable voient le jour dans les points de vente. On peut citer le retour des consignes dans certains Carrefour parisiens afin de vivre l’expérience zéro déchet et participer à l’économie circulaire. Ou encore la vente de couches réutilisables chez Auchan pour encourager un mode de vie sans déchet. 

De plus, les objectifs RSE ont été revus à la hausse pour la plupart des enseignes. D’une part, Monoprix vise l’obtention du certificat B-Corp pour 2030. D’autre part, Carrefour a revu à la hausse 12 des 17 indicateurs de son programme Act For Food. Les changements de l’enseigne visent notamment la réduction de moitié du gaspillage alimentaire avec pour objectif : une réduction de moitié ou une valorisation de la totalité de déchets d’ici 2025. 

Toutefois, si la sonnette d’alarme a été déclenchée du côté des distributeurs, qu’en est-il du côté des consommateurs ? Il ne faut pas oublier que les consommateurs sont responsables de 3,3 millions de tonnes de gaspillage alimentaire chaque année en France. Ceci équivaut à presque 3 fois plus que la grande distribution, ce qui fait d’eux les plus gros gaspilleurs.

Alors comment sensibiliser les français et les aider à adopter les bonnes pratiques ?  La grande distribution a un rôle important à jouer dans l’éducation du consommateur et le partage des bonnes pratiques pour la réduction du gaspillage alimentaire. C’est pourquoi, la sensibilisation en magasin doit désormais faire partie des préoccupations des enseignes.

Save Eat : la solution pour sensibiliser les clients en magasin

L’entreprise Save Eat propose aux enseignes de les accompagner dans la mise en place de solutions pour sensibiliser leurs clients en magasin, mais également leurs collaborateurs. En effet, elle propose la création de divers contenus anti-gaspi, à afficher en magasin, ainsi que des animations afin de sensibiliser un large public. De ce fait, les clients bénéficient d’astuces et de recettes anti-gaspi directement en magasin, qu’ils peuvent mettre en application à leur rythme une fois rentrés chez eux. Tel est le cas du partenariat effectué avec Carrefour qui consiste à jalonner les rayons avec des astuces et recettes anti-gaspi disposés dans l’ensemble du magasin sous forme de stop rayons. L’ensemble de ces contenus constitue un réel engagement de la part du distributeur puisqu’ils permettent d’orienter les consommateurs vers une consommation zéro déchet.

De plus, afin de les aider dans la gestion de leur cuisine au quotidien, Save Eat propose une application facile d’utilisation et qui apporte son lot de fraîcheur grâce à des recettes personnalisées et un ensemble de conseils anti-gaspi. 

 

les stops rayons Save Eat pour être valoriser dans l'obtention du label anti-gaspi

           Stop-rayon Save Eat au Carrefour Market de Croissy sur Seine

Par ailleurs, Save Eat permet aux enseignes d’aller jusqu’au bout dans leur démarche en leur proposant des formations anti-gaspi et et des supports de communication pour sensibiliser également leurs collaborateurs. 

Par conséquent, de part sa multitude de services, Save Eat est le partenaire idéal pour accompagner l’enseigne dans l’obtention du label anti-gaspi et la satisfaction des attentes clients en termes d’engagements RSE. 

Pour vous engager dans l’aventure anti-gaspi, contactez Save Eat.

Summary
Un label anti-gaspi pour valoriser les enseignes engagées
Article Name
Un label anti-gaspi pour valoriser les enseignes engagées
Description
Afin de réduire le véritable fléau du gaspillage alimentaire en France, les enseignes de la grande distribution pourront être labellisées "anti-gaspillage alimentaire". L'attribution de ce label anti-gaspi se basera sur les diverses initiatives mises en place afin d'encourager une consommation plus responsable. L'éducation et la sensibilisation des consommateurs en magasin en fera probablement parti, d'où l'importance pour les enseignes de nouer des partenariats avec des entreprises qui les accompagneront sur les différents sujets de sensibilisation.
Author
Publisher Name
Save Eat
Publisher Logo

Reçois toutes nos astuces anti-gaspi au fil des saisons

Sommaire

Reçois toutes nos astuces anti-gaspi au fil des saisons

Rejoins le club Save Eat pour recevoir
les meilleures astuces et recettes anti-gaspi au fil des saisons !

Cadeau de bienvenue

Télécharge gratuitement le calendrier des fruits et légumes anti-gaspi !