Eplucher les courges, un dilemme légendaire

Rédigé par Isaure le 26/11/2020

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Combien de forums, combien d’articles Facebook, combien de disputes familiales (peut-être pas, ou du moins nous espérons que non !) autour de ce sempiternelle sujet : faut-il éplucher les courges ? Et lesquelles ?
Heureusement que Save Eat est là pour te donner toutes les informations qu’il te faut et t’éviter de passer 45min à te battre avec ton potimarron pour l’éplucher alors que sa peau est tout à fait comestible !

Éplucher les courges : oui ou non ?

Contrairement aux idées reçues, toutes les courges ont la peau comestibles. En revanche, elles ne sont pas toutes agréables à manger, c’est pourquoi nous te conseillons de retirer la peau de certaines d’entres elles.

Pour celles que tu choisiras de manger dans leur intégralité, choisis-les bio de préférence, pour éviter toute trace de produits chimiques. Par précaution, nous te conseillons de plonger tes courges dans un bain de bicarbonate de sodium pour éliminer tout type de produit qui aurait pu s’y déposer.

Mais alors, quelles sont les courges que nous pouvons cuisiner avec leur peau les yeux fermés ?

Le potimarron, la fausse rugueuse

Lors de ta dernière promenade au marché, tu as trouvé un gros potimarron à la peau aussi dure que celle du melon. Enchanté(e), tu t’es tout de suite dit « voilà ! Je vais pouvoir lui montrer à Tatie Lucie qu’elle a tort et qu’on ne peut pas manger de peaux aussi indigestes et qu’il faut éplucher les courges ! » Avant que ton discours ne se transforme en pugilat, nous t’informons que dans la famille « éplucher les courges », le potimarron n’en fait pas partie ! Eh oui, à la cuisson, sa peau se ramollit, se confond avec la chair et devient alors tout à fait comestible. Un exemple de recette succulente : le velouté de potimarron au gingembre !

Le velouté de potimarron au gingembre

Ingrédients ( 4 personnes) 

  • Un bouillon de légumes (1/2 litre)
  • 12 cL de lait de coco
  • 2 potimarrons
  • 2 oignons
  • 3 cuillères à café de gingembre moulu
  • 2 cuillères à café de curcuma
  • 2 cuillères à soupe de miel

Préparation

1. Commencer par éplucher les oignons, et les coupe en lamelles avant de le faire revenir à feu moyen dans une poêle.

2. Après avoir lavé le potimarron, le couper en deux puis retirer les graines et ses fibres avec une cuillère à soupe (tu peux garder les graines et les faire cuire pour l’apéro). Le couper ensuite en petits morceaux, en gardant la peau.

3. Mettre l’oignon, le potimarron, le bouillon, le gingembre, le curcuma et du poivre dans une casserole et fais cuire à feu vif pendant 3-4 minutes, pour faire frémir très légèrement le bouillon.

4. Baisser ensuite à feu moyen, ajoute le lait de coco, et laisser cuire en couvrant pendant 30 minutes.

5. Tu peux ensuite mixer le mélange, saler, poivrer, et le velouté est prêt !

La courge butternut, la dure, la vraie

Contrairement au potimarron, bien que sa peau soit comestible, il est préférable d’éplucher la courge Butternut, sans quoi des petits morceaux désagréables risqueraient de se glisser dans vos plats. Pour l’éplucher, pas besoin de sortir les grands couteaux : si elle a la peau dure, un économe peut paradoxalement tout à fait faire l’affaire car elle est assez simple à éplucher. Notre astuce : faire chauffer la courge 5min au micro-ondes, sa peau se ramollira et sera d’autant plus facile à retirer sans faire de gaspillage.

Cela étant dit, il existe des recettes qui permettent d’utiliser la courge Butternut intelligemment et ne nécessitent pas de retirer la peau : au lieu d’éplucher cette courge, tu peux la couper en deux dans le sens de la longueur et la farcir !
Voici notre recette de courges butternut farcies !

Ingrédients ( 4 personnes) 

  • 150 g de lardons
  • 1 oignon jaune
  • 4cL de crème liquide
  • 50g de fromage râpé
  • 2 courges Butternut

Préparation

1. Commencer par couper les courges en deux dans le sens de la longueur puis les vider. Faire bien attention au moment de les couper, et prendre un plan de travail solide ! Enlever les graines puis les mettre au four à 200°C.

2. Faire cuire les lardons à feu doux dans une poêle.

3. Émincer les oignons et les ajouter avec les lardons dans la même poêle

4. Quand la chair de la courge Butternut est ramollie, la sortir du four et la creuser en retirant la chair du milieu. Veiller à bien garder 1 cm d’épaisseur sur les bords.

5. Ajouter la chair à la préparation dans la poêle puis accompagner de la crème fraîche et verser le mélange dans la courge. Saler et poivrer, c’est parti pour un nouveau petit tour au four !

6. Après 30 minutes de cuisson à 200°C, sortir et servir tes courges butternut farcies !

 

Finalement faut-il éplucher les courges ? Le mot de la faim

Finalement, c’est très simple, il faut juste parvenir à faire une distinction claire entre celles qui ont la peau fine dont l’épluchure n’est pas nécessaire, et celles qui ont la peau dure qui peuvent laisser des morceaux désagréables en bouche. En général, plus la courge est grosse, plus sa peau sera épaisse.

Pour te faciliter la tâche, nous t’avons concocté une petite liste récapitulative :

Il est préférable de les éplucher :

  • Butternut (sauf si on la cuit entière pour la farcir)
  • Citrouille
  • Courge spaghetti (sauf si on la cuit entière pour ne récupérer que la chair)
  • Sucrine de Berry
  • Gros pâtisson
  • Cornue d’hiver
  • Pomme d’or
  • Jack Be Little

Pas besoin d’éplucher les courges :

  • Potimarron
  • Patidou
  • Melonette
  • Buttercup
  • Petit pâtisson

Tu as dû remarqué qu’il y a une courge qui ne choisit pas son camp, qui ne dit pas s’il faut l’éplucher ou non,et qui convient à tout le monde… La courge Pâtisson !

Le Pâtisson, selon sa taille, il convient de l’éplucher ou non : s’il est petit, il est comme le potimarron et il n’est pas nécessaire de l’éplucher. En revanche, au-delà d’une certaine taille, il peut être plus judicieux d’en retirer la peau.

Avec ce petit guide, tu as maintenant de quoi clore le débat et raccommoder tout le monde avec les supers recettes que nous t’avons données ! Bon appétit !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Isaure a suivi une formation d’ingénieur en Alimentation & Santé et s’est spécialisée en création de produits alimentaires innovants avant de s’ouvrir davantage à l’innovation, domaine essentiel à ses yeux surtout dans un monde où les challenges environnementaux et économiques ne font que grandir.

Profite dès maintenant de toutes les recettes anti-gaspi de Save Eat !

Sommaire

Profite dès maintenant toutes les recettes anti-gaspi de Save Eat !

Découvre gratuitement toutes les recettes de
Save Eat pour cuisiner sans gaspiller !