LE CACTUS S'INVITE AU MENU

Cactus Comestibles Save Eat

Manger du cactus, notre avenir ?

On te voit d’ici faire les gros yeux en te disant “elles sont folles de vouloir nous faire manger du cactus, elles essaient vraiment de nous faire manger n’importe quoi !” 

Et si on te disait que même l’ONU envisage de nous faire manger du cactus “pour sauver la planète”, tu nous croirais ? 

Et oui, certaines espèces de cactus sont comestibles (et déjà largement consommées dans certains pays comme le Mexique) et pourraient bien faire partie de notre alimentation de demain car ils sont sources de nourriture, d’eau et de fourrage.

Où en trouver ? Les feuilles sont souvent présentes dans les grandes surfaces dans les rayons “mexicains” ou “autour du monde”. Tu peux également le commander sur internet. Le plus souvent, les feuilles sont vendues déjà préparées dans des bocaux et c’est donc plus facile de manger du cactus. Les fruits, eux, sont disponibles aux rayons “fruits et légumes” ou sur les marchés. 

Nous t’invitons à découvrir Barbarine, la seule “cactocultrice” d’Europe, qui cultive des cactus alimentaire. Elle possède sa boutique à Banyuls-sur-Mer et propose le cactus sous forme de confiture, de sirop ou encore de vinaigre. Une vraie découverte gustative. Tu peux également retrouver ses produits en vente en ligne.  

Manger du cactus ok, mais lesquels ?

Découvre Save Eat, l’application qui permet de cuisiner sans gaspiller. 

Manger du cactus, le figuier de barbarie saveeat

Le Figuier de barbarie (ou Nopal)

Le plus connu d’entre-eux est le figuier de barbarie. C’est lors d’une sécheresse dans le sud de Madagascar en 2015 que ce cactus s’est révélé être un allié essentiel pour les habitants et les animaux de par sa grande quantité d’eau et de nourriture à offrir. Ses fruits, en plus d’être juteux et parfumés, sont pauvres en calories, riches en eau, en fibres, en sucre et en vitamines. Les feuilles sont également comestibles et souvent consommées cuites.  Pour te donner un ordre d’idée, ce cactus est capable de fournir jusqu’à 180 tonnes d’eau par hectare. 

manger-du-cactus-fruits-du-dragon-save-eat

Le fruit du dragon (ou Pitaya)

Ce fruit est aussi issu d’un cactus ! Il se déguste cru. Riche en vitamines, il est apprécié pour son côté rafraîchissant et vitalisant. Apparu au Mexique, ce fruit, d’abord importé par les français au Vietnam et réservé aux familles royales, colore les marchés français depuis un peu moins de 20 ans maintenant. Il est disponible toute l’année. 

Il en existe d’autres comme le Myrtillocactus geometrizans dont le fruit à la chair juteuse et sucrée se rapproche du goût de celui du kiwi. Ou encore le Hoodia, connu pour être un coupe-faim naturel et efficace. 

Mais alors, comment manger du cactus, ce “truc plein d’épines” ? On te dit tout avec cette recette simple et estivale de salade. Alors, prêt à manger du cactus ?

manger du cactus - salade - saveeat

Salade de cactus, tomates et oignons

Ingrédients (6 personnes)

500 g de feuilles de Nopal préparées ou non

2 tomates bien mûres

1 oignon rouge

3 gousses d’ ail

Coriandre fraîche

Origan 

Préparation 

1. Si les feuilles de Nopal ne sont pas préparées, les éplucher et enlever les épines avec un couteau en grattant. Puis les couper en lanières ou en carrés.

2. Mettre à bouillir le cactus dans de l’eau salée pendant 20 minutes. La cuisson est rapide. L’eau devient un peu gélatineuse, c’est normal.

3. Dans un saladier, mélanger les tomates et l’oignon émincés, ainsi que l’ail haché finement. 

4. Egoutter le cactus et l’ajouter à la salade. 

5. Assaisonner selon ses goûts avec de la coriandre, de l’origan, du sel et du poivre.

Te voilà fin prêt pour une nouvelle expérience culinaire. Tu peux également manger du cactus en glissant quelques bouts cuits dans un tacos par exemple. Bonne dégustation ! 

Suis-nous ! 

Besoin d’info ?

hello@saveeat.co

Inscris-toi à notre newsletter

Ne loupe plus rien des astuces de Save Eat

* Champs obligatoires

Vos données font l’objet d’un traitement automatisé nous permettant de promouvoir nos actions et de vous envoyer uniquement les informations dont vous avez besoin. Elles sont conservées pour une durée maximales de 3 ans à compter du dernier contact émanant de votre part ou de votre désinscription. Conformément à la loi Informatique, Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et de portabilité de vos données que vous pouvez exercer en vous adressant à hello@saveeat.co. 

© 2018 Save Eat

Fait avec 🖤 en France