ADOPTER LE MINIMALISTE ET LE ZÉRO DÉCHET EN CUISINE

Pourquoi et comment adopter le minimalisme en cuisine ?

 

On se présente, nous c’est Dorothée et Isaure, fondatrices de la startup « Save Eat ».  Déjà conscientes que la quantité d’aliments jetés par les ménages était beaucoup trop élevée, nous avons décidé de créer une application mobile, gratuite, pour arrêter de gaspiller. Elle vous permet de gérer vos dates de péremption en toute simplicité et de cuisiner vos restes ; aussi bien des restes classiques comme des restes de poulet, ou des restes plus improbables comme des épluchures et des peaux de bananes.

Il y a quelques jours on a pris une grande décision. On en avait marre de voir nos petits appartements parisiens complètement envahis d’ustensiles inutiles mais aussi de devoir sortir les poubelles tous les jours à cause de la quantité effrayante de déchets alimentaires et d’emballages que l’on produit.

C’est donc tout naturellement que nous avons décidé d’aller encore un peu plus loin dans le concept zéro déchet et d’adopter le minimalisme en cuisine. On est conquises !

Mais qu’est-ce que c’est ? Comment ça marche ? Comment peut-on le mettre en place ? Quels sont les avantages et inconvénients ?

Ne vous inquiétez pas, le blog Maman s’organise et nous même on va vous expliquer tout ça et vous accompagner pas à pas.

Vous allez devenir de vrais pros.

L’importance d’adopter ce mode d’organisation

Le minimalisme en cuisine qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement vivre mieux et manger mieux avec moins. Pourquoi adopter ce lifestyle ?

Ce nouveau mode de vie et de consommation apporte de nombreux avantages, aussi bien sur le plan économique, qu’écologique et sanitaire.Comme par exemple,

La réduction des sacs plastiques et des emballages :

Utilisation de sacs de courses réutilisables comme les totes bags et passage à l’achat en vrac avec l’utilisation de ses propres petits sacs pour contenir ses aliments. Aujourd’hui les solutions pour réduire les emballages ne manquent pas !

Réduire le gaspillage

Et si on vous disait que 50 kilos de nourriture sont jetés chaque soir ? Inquiétant non ? N’achetez que ce dont vous avez besoin. Finiela dictature des quantités prédéfinies dont on jette souvent une bonne partie !

Réduire l’influence du marketing

Passer à la consommation en vrac permet de dire stop à l’influence d’un packaging, d’un design plus sympa, ou d’une marque plus connue. Fini de payer un emballage superflu qui ne fera que remplir votre poubelle

Réduire les coûts

Acheter plus intelligemment et seulement les quantités dont on a besoin permet de réduire les coûts.

Découvrir de nouvelles saveurs

Finie la peur de devoir jeter tout le paquet si le produitdéplait ! Il conviendra d’en acheter moins, « juste pour goûter » et essayer de nouvelles recettes toujours plus inventives et gourmandes. Oui vous pouvez acheter seulement 10g de chips de banane, on l’a fait !

Gagner du temps

Au revoir la sortie des poubelles quotidiennes, fini de passer des heures dans les rayons, … Vous allez enfin avoir une cuisine dégagée dans laquelle vous n’aurez plus besoin de passer des heures à chercher un fouet, vous cuisinerez de façon plus efficace et plus astucieuse grâce à votre planning prédéfini. Dites au revoir aux longs moments d’hésitation entre cette bavette de bœuf et ce filet de poulet. Ça fait rêver non ?

Gagner de l’espace

Se débarrasser de tous ses ustensiles et déchets superflus permet de découvrir son appartement (ou sa maison pour les chanceux) sous un nouveau jour.

Bref,vous allez revivre !!

Comment adopter le minimalisme en cuisine ?

Mais comment tendre vers le sage conseil de William Morris : “N’ayez rien dans vos maisons que vous ne savez utile ou croyez magnifique” ?

Le moment que vous attendiez tous, le concret, comment on fait ?

Étape 1 : la prise de conscience.

Pour que l’action soit efficace et durable, il est primordial que vous vous sentiez concerné/touché par le problème. Cela demande un investissement sérieux. La tâche en sera que plus simple et efficace.

Étape 2 : faire le vide, ne garder que l’essentiel.

Premièrement commencez par vous débarrasser des ustensiles que vous avez en double et de ceux que vous n’utilisez jamais. Par exemple vous n’avez pas besoin de posséder une armée de couteaux, gardez-en 3 différents,cela est suffisant. Vous ne recevez jamais plus de 8 personnes,mais vous avez des assiettes pour 20, faites le tri.

Deuxièmementremplacez certains de vos ustensiles par des alternatives plus durables, plus économiques et plusharmonieuses, rien que ça !

Par exemple :

Débarrassez-vous de votre papier aluminium et papier cellophane : Outre le fait que ce soient des produits jetables et polluants, ce sont également des produits qui sont mauvais pour notre santé. Il n’est donc pas compliqué de les oublier et de les remplacer par des boîtes de conservation en verre, comme des bocaux. Ainsi, les produits ne prennent pas l’humidité et se conservent plus longtemps.

Arrêtez d’acheter de l’essuie-tout : Non seulement cela produit une quantité de déchets conséquents, mais en plus il faut en racheter souvent,ce qui finit par coûter cher. Optez pour des chiffons / torchons réutilisables ! Bien plus efficace, écologique et économique.

Ciao la bouilloire : Pourquoi s’encombrer d’une bouilloire quand une casserole peut tout aussi bien faire le travail ? Faites tout simplement chauffer votre eau dans la casserole. C’est certes un peu plus long mais ça vous permet d’apprécier l’instant présent et d’agir de façon écologique.

Adios le batteur électrique : Maintenant nous utilisons un fouet classique, plus long mais croyez-nous, nos petits bras nousremercieront !

Bye bye le micro-ondes : Utilisez votre four ou vos poêles ! Sortez vos restes à l’avance pour qu’ils reviennent à température ambiante puis faites-les réchauffer avec l’outil le plus adapté. Par exemple, mettez vos légumes dans la poêle à feu doux pour les réchauffer sans les recuire.

Il n’est bienévidemment pas question de jeter tous les ustensiles dont vous n’avez plus besoin (sauf les casser bien sûr), mais de les donner par exemple.

Étape 3 : planifiez vos menus.

On vous entend d’ici, « c’est quoi le rapport ? », « Ça demande beaucoup de temps ». Nous sommes désolés de vous annoncer que c’est une étape primordiale du processus.

En effet, le fait de prévoir vos menus pour la semaine vous permet de connaitre les ingrédients et quantités nécessaires exactes. Vous gagnerez beaucoup de temps parce qu’une fois dans les rayons, vous saurez exactement quoi prendre et vous n’aurez pas besoin d’y retourner à cause d’un oubli. Vous ferez également des économies car vous ne craquerez pas pour des produits superflus ou d’acheter en trop grande quantité (et donc jeter).

Oui cela demande de l’organisation mais vous verrez, quand vous comprendrez les avantages que cela apporte, vous vous prendrez vite au jeu.

Maintenant que vous avez un beau planning, il est important de faire des courses efficaces !

Si vous avez encore du mal à vous organisez, nous vous invitons à consulter cet article : https://www.mamansorganise.com/category/organisation/

Étapes 4 : changez votre façon de faire les courses.

Alors que nous sommes dans un pays dans lequel la nourriture ne manque pas, nous avons souvent peur de ne pas avoir assez alors nous achetons en grande quantité parce que « on ne sait jamais », « ça servira toujours », « c’est en promotion, pourquoi se priver ».

Nous les premières, nous avions pris l’habitude de suivre ce mode de fonctionnement. Notre cuisine était toujours pleine à craquer de choses que très souvent nous n’avons pas le temps ou l’occasion de manger. Et ne parlons même pas de la quantité astronomique de déchets que ce mode de fonctionnement génère.

Il existe une solution simple pour lutter contre cette mauvaise habitude : l’achat de produits en vrac. Comme évoqué précédemment, il s’agit d’acheter des produits qui ne possèdent pas d’emballage. C’est au client de se servir lui-même directement au distributeur, selon la quantité dont il a besoin. Il est donc possible de prendre que les quantités nécessaires, et éviter les déchets inutiles et le gaspillage alimentaire.Ce mode de fonctionnement permet donc d’utiliser des sacs réutilisables (fournis par le magasin ou confectionnés par vos soins), expérience zéro déchet garantie !

De plus, des étudesont constaté que, à produits comparables, sur 500 références vendues dans un même magasin, la différence de prix est comprise entre 15 % et 49% en faveur du vrac. La baisse des prix est permise par la manutention de produits qui est réduite à son maximum et par l’absence du coût du packaging.

La nouveauté vous poussera surement à vouloir prendre un peu de tout.Pourquoi pas, mais ne commettez pas l’erreur d’en prendre trop. Prenez une petite quantité de chaque produit qui vous plaît, goutez-les chez vous, vous aurez tout le loisir de revenir acheter ceux qui vous plaisaient vraiment lors de vos prochaines courses.

Seconde erreur à éviter, prendre un produit qui se périme bientôt juste parce qu’il est en promotion. S’il n’est pas prévu dans votre menu,vous risquez fortement de l’acheter pour rien et de devoir le jeter.

Moins cher, plus écolo, inspirant, qu’est-ce que vous attendez pour aller cuisiner tout ça ?

Étapes 5 : changez votre façon de cuisiner.

Voilà vous avez fini vos courses, il reste plus qu’à cuisiner toutes ces bonnes choses ! On est sûr que vous avez déjà l’eau à la bouche !

Mais vous imaginez bien que là encore il y a 2, 3 choses à respecter pour être un champion du minimalisme.

Les fondamentaux pour une cuisine zéro déchet :

Préparer les bonnes proportions.

Utiliser au maximum les ingrédients (épluchures, …)

Ne jamais jeter les restes.

Si vous consommez des légumes bio, brossez-les et ne les épluchez pas, ou gardez les épluchures. Vous pourrez être surpris des possibilités qu’elles offrent. Par exemple, vous pouvez faire des chips de peau de tomates ou encore faire frire les radicelles des poireaux, un vrai délice.

Sur notre application Save Eat, on vous propose même un gâteau à la peau de banane (oui oui ça existe !).

Il est également très important que vous ne commettiez pas l’erreur de jeter vos restes. Vous pouvez les manger le lendemain ou les congeler. Croyez-nous, vous serez très content de les retrouver un soir de flemme.

Il est également possible de les accommoder autrement, d’en faire une recette tout à fait différente. Comme par exemple faire des cromesquis avec des restes de choucroute !

Vousn’êtes pas très inspiré quant à la réutilisation de vos restes ? Encore une fois on est là pour vous aider, notre application Save Eat, vous donnera plein d’idées recettes simples, rapides et originales pour accommoder tous types de restes.  Plus aucune excuse !

Conclusion

Vous voilà transformé en vrai expert du minimalisme en cuisine. Vous êtes le roi du zéro déchet, le champion des courses, le roi des cuistots !

On est conscientes que c’est un véritable lifestyle qu’il faut adopter et qu’au début cela peut mettre du temps et vous en demander.

Mais une fois que vous adoptez les bons réflexes, vous verrez que c’est un gain de temps et d’argent considérable. Vous ne pourrez plus vous en passer,on vous le garanti alors commencez vite !

Après avoir fait le vide, vous vous sentirez réellement soulagés et mieux dans votre appartement et dans votre corps. C’est une solution efficace pour que vous aillez plus de temps pour vous, mais aussi pour votre famille, vos amis. Ce sera l’occasion de faire découvrir de nouvelles saveurs, de nouvelles recettes et les épater. Vous serez heureux et fière de partager vos nouvelles trouvailles et vous n’aurez plus honte de votre appartement surencombré.

Alors ? On a réussi à vous convaincre ?

Ne jetez pas vos restes, cuisinez-les avec Save Eat !

Titre H2 Minuscule 

Titre H3 

Paragraphe

Découvre Save Eat, l’application qui permet de cuisiner sans gaspiller. 

TU DEVRAIS AUSSI … 

Suis-nous ! 

Besoin d’info ?

hello@saveeat.co

Inscris-toi à notre newsletter

Ne loupe plus rien des astuces de Save Eat

* Champs obligatoires

Vos données font l’objet d’un traitement automatisé nous permettant de promouvoir nos actions et de vous envoyer uniquement les informations dont vous avez besoin. Elles sont conservées pour une durée maximales de 3 ans à compter du dernier contact émanant de votre part ou de votre désinscription. Conformément à la loi Informatique, Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et de portabilité de vos données que vous pouvez exercer en vous adressant à hello@saveeat.co. 

© 2018 Save Eat

Fait avec 🖤 en France